skip to Main Content

Message de

la présidente

C’est avec grand honneur que j’occupe le poste de nouvelle présidente du conseil d’administration. À ce titre, je suis très impressionnée par la vision et les nouveaux projets, partenariats et initiatives du RCDR qui contribuent à l’avancement de la recherche canadienne. Grâce aux mesures audacieuses qu’elle prend pour le libre accès, cette organisation est un important partenaire pour les universités, bibliothèques et institutions patrimoniales au Canada et à l’international.

Après avoir longuement consulté les membres et parties prenantes en octobre 2019, le RCDR a lancé son ambitieux plan stratégique 2019-2024, qui a pour but de favoriser l’accès interconnecté et durable à la recherche. Les trois objectifs du plan (transformer les communications savantes ; créer et entretenir des partenariats ; mobilisation collaborative) définissent une approche claire pour atteindre la mission et la vision de l’organisation.

Parmi les nombreuses réalisations cette année, j’aimerais souligner les fructueuses consultations du RCDR auprès du conseil d’administration, des comités et des membres pour préparer le renouvèlement des licences en 2020. Le Groupe de soutien des parties prenantes a été créé dans le cadre de cet exercice. Le RCDR déploie d’importants efforts afin de négocier, au nom des bibliothèques membres, des licences dont la valeur représente environ 150 $ M annuellement. Ceci montre clairement que les universités peuvent travailler ensemble à l’échelle nationale pour réduire les coûts, tout en améliorant l’accès au savoir et les infrastructures de recherche pour les étudiants et le corps professoral au Canada.

Je voudrais également mentionner le nouveau projet conjoint du RCDR et de l’ABRC (Association des bibliothèques de recherche du Canada), le consortium DataCite Canada. Il s’ajoute au portfolio du RCDR quant à la promotion des identificateurs permanents qui contribuent à l’infrastructure de recherche. En ce qui concerne le patrimoine, le RCDR continue de développer les collections de Canadiana, en plus d’améliorer les plateformes sur lesquelles ce patrimoine documentaire est préservé et accessible pour les chercheurs, ainsi que le grand public. Ces activités montrent que les objectifs de la première année ont beaucoup progressé, ce qui prépare la voie pour un brillant avenir.

Le conseil d’administration, les comités et les groupes de travail offrent d’importantes perspectives pour orienter les initiatives du RCDR. De plus, l’engagement des membres et des parties prenantes permet à l’organisation d’atteindre ses objectifs ambitieux. Le conseil formé d’administrateurs bénévoles supervise plus de 50 bénévoles qui participent aux instances susmentionnées, dont le précieux travail contribue au succès de l’organisation.

La mission du RCDR est plus importante que jamais puisque la pandémie de COVID-19 pose de nombreux défis aux universités canadiennes. Certains changements sont mis en place à court terme, mais d’autres auront un impact à bien plus long terme. L’infrastructure nationale, les outils, les services et les partenariats nous permettront de réaliser nos objectifs communs et de surmonter les obstacles à venir.

Pour terminer, j’aimerais féliciter encore une fois le conseil d’administration, les comités, les groupes de travail et le personnel du RCDR pour tous leurs efforts et réalisations cette année. Je me réjouis de poursuivre notre travail ensemble.

Très cordialement,

Annette Trimbee
President and Vice-Chancellor, MacEwan University
Présidente, conseil d’administration du RCDR

Message de

la directrice générale

Au début de l’exercice 2019-2020, nous avons finalisé le nouveau plan stratégique du RCDR. Par la suite, nous avons amorcé le travail pour atteindre les nouveaux objectifs qui s’y inscrivent. Ce plan s’inspire des réussites précédentes, tout en traçant la voie pour aller de l’avant. Ainsi, nos activités au cours des prochaines années seront structurées en fonction de celui-ci. Par ailleurs, je suis très fière du travail que nous avons déjà accompli cette année pour atteindre ces objectifs stratégiques.

Encadrée par le Comité stratégique du contenu, l’équipe des licences continue de négocier de meilleures conditions pour les membres. Afin de renforcer son programme innovateur d’octroi de licences, le RCDR a créé le Groupe de soutien des parties prenantes, qui appuiera aussi les objectifs de négociation en 2020. Cette initiative montre que l’accès au savoir grâce au contenu sous licence est important au-delà des bibliothèques : cet enjeu est au cœur de la recherche et création de savoir.

De plus, le libre accès à la recherche s’inscrit dans les activités importantes de notre organisation. Cette année, nous poursuivons notre partenariat avec Érudit et la Coalition Publica, notamment pour favoriser la transition des revues savantes vers le libre accès. À l’échelle internationale, nous participons à de nombreuses initiatives, dont SCOAP3 et SCOSS, et au plan national, nous avons lancé la Liste du RCDR des revues en libre accès. Pour la première fois, nous avons organisé une conférence plénière pour discuter de notre rôle pour le libre accès au savoir en collaboration avec d’autres parties prenantes dans la communauté de recherche.

Pour appuyer les activités liées au patrimoine et la transition vers l’accès sans frais, le RCDR a intégré ses collections patrimoniales à deux portails, Canadiana et Héritage. Nous avons aussi commencé à décoloniser les vedettes-matières descriptives des collections de Canadiana. Tout en favorisant l’accès aux collections, nous avançons vers l’objectif d’offrir des documents historiques par le biais de métadonnées actualisées et fiables qui tiennent compte de la dimension culturelle. Avec l’aide du Comité de préservation et d’accès, nous adaptons les plateformes d’accès de Canadiana aux normes de la communauté. De plus, l’équipe du RCDR a participé à plusieurs réunions et comités nationaux et internationaux, ce qui renforce notre engagement auprès de la communauté afin d’atteindre nos objectifs communs.

À l’assemblée générale en 2019, Annette Trimbee a été nommée présidente du conseil d’administration du RCDR. Elle remplace Alan Shepard, qui a terminé son mandat triennal en octobre. Nous avons la chance d’avoir des dirigeants et des groupes de travail exceptionnels au sein de notre organisation. À ce titre, j’aimerais les remercier pour leur expertise et leur dévouement absolu, qui nous aide à réaliser notre mission et notre vision.

Enfin, je suis très reconnaissante envers l’équipe du RCDR pour son professionnalisme et son enthousiasme dans toutes nos activités. Malgré la fermeture inattendue de nos bureaux à cause de la COVID-19, je suis très impressionnée par la résilience et la flexibilité du personnel qui s’est adapté à tous ces changements. De concert avec l’équipe, je me réjouis de servir les membres et de continuer à défendre l’accès au savoir tout au long de l’année prochaine.

Très cordialement,

Clare Appavoo
Directrice générale

Back To Top Aller au contenu principal